• BDO PUBLIE SES CHIFFRES POUR L’EXERCICE 2011-2012

BDO PUBLIE SES CHIFFRES POUR L’EXERCICE 2011-2012

09 janvier 2013

BDO Belgique franchit le cap des 50 millions d’euros de chiffre d’affaires

Zaventem, BDO Belgique a publié ses chiffres pour l’exercice 2011-2012. L’entreprise affiche de nouveau une belle croissance par rapport à l’exercice précédent. Le cap des 50 millions d’euros de chiffre d’affaires a été franchi pour la première fois.

Hans Wilmots, CEO BDO Belgique : « Malgré la conjoncture économique incertaine, BDO Belgique a enregistré une croissance de 9,4 % l'année dernière. Nous abordons également avec confiance le nouvel exercice entamé au 1er octobre 2012, en sachant toutefois que les défis ne seront que plus importants. Nous ne sommes pas encore sortis de la crise, c’est sûr. Néanmoins, nous restons convaincus d’avoir tous les atouts en main pour guider l’entrepreneur en ces temps difficiles et l’aider à traverser les turbulences actuelles sans heurt. Les entreprises ont plus que jamais besoin d’un coach proactif, qui les confronte régulièrement à la réalité. L’entrepreneuriat international gagne chaque jour en importance. L’étude BDO « Global Ambition Survey 2012 » montre clairement que les entreprises cherchent des marchés plus sûrs et que le goût du risque se réduit de manière drastique. Grâce à son expertise, BDO peut jouer un rôle clé dans le processus décisionnel. » 

Résultats de la BDO Global Ambition Survey

Les CFO se disent toujours enclins à l’expansion internationale et comptent pouvoir la mener à terme avec succès, comme l’a constaté la troisième édition de la Global Ambition Survey, menée par BDO auprès de 1 000 CFO dans quatorze pays. Quant à savoir si, au cours des trois dernières années, il est devenu plus facile ou plus difficile d'entreprendre des activités à l’étranger, les avis sont pour le moins partagés : 19 % des participants jugent que la situation a évolué dans le bon sens, tandis que 29 % avancent le contraire.

Hans Wilmots, CEO BDO Belgique, remarque à ce propos que : « Les CFO sont de plus en plus contraints de regarder au-delà des frontières pour assurer la croissance de leur entreprise. Notre enquête indique que le rapport risque-rendement évolue parce que les CFO ambitieux doivent faire face à des risques accrus pour atteindre un rendement similaire. Cependant, celui qui choisit stratégiquement ses marchés augmente ses chances de réussite, même sur les marchés plus risqués. »

Le conseil spécialisé joue un rôle sans cesse plus important et l’entrepreneur doit désormais se tourner vers des experts externes. BDO, qui entend plus que jamais répondre à cette demande, et dispose justement de ces connaissances spécialisées, peut ainsi faire honneur à sa devise « proche du client » en s’appuyant sur un réseau de plus de 500 professionnels et sur un nombre inégalé de spécialités dans différents domaines. Qu’il s’agisse de finance d’entreprise, de gestion intérimaire, de systèmes de rapports modernes, de fiscalité (internationale) ou de services d’audit plus traditionnels, BDO assiste ses clients de manière professionnelle, personnelle et pragmatique.

Dans la mesure où l’entrepreneuriat international représente l’avenir, BDO participe par ailleurs activement à l’initiative de l’International Chamber of Commerce, à savoir la création de l’IBI (International Business Institute), qui propose une formation pour les entrepreneurs, existants ou futurs, aux ambitions internationales. La fiscalité internationale n’a en effet aucun secret pour BDO. La récompense reçue par BDO en 2012 de l’International Accounting Bulletin (IAB) dans la catégorie « Tax Advisor of the Year » témoigne également de la reconnaissance de notre savoir et de notre expertise en fiscalité internationale.

  • Vous trouverez ici un aperçu des chiffres de l’exercice fiscal 2011-2012.
  • Le rapport annuel complet est dès à présent disponible sur notre site 
  • Vous pouvez également consulter en ligne les résultats de la BDO Global Ambition Survey 2012