• BDO, ING ET LA FEB LANCENT UNE BROCHURE SUR ENTREPRENDRE À L'INTERNATIONAL

BDO, ING ET LA FEB LANCENT UNE BROCHURE SUR ENTREPRENDRE À L'INTERNATIONAL

02 octobre 2014

Si nos pouvoirs publics veulent favoriser le développement de l’activité économique, avec toutes les répercussions positives que cela entraîne en termes de croissance et d’emploi en Belgique, ils doivent d’urgence prendre des mesures qui permettraient de renforcer la compétitivité, de renforcer l’attractivité de notre pays et d’améliorer le climat entrepreneurial. Nos entreprises doivent en effet pouvoir se battre à armes égales et affronter la concurrence sur les marchés étrangers. Cela va de soi.

Au cours de la décennie écoulée, le commerce international est passé à la vitesse supérieure. Les échanges commerciaux de biens et de services se sont intensifiés. Ce n’est plus le marché national, mais le monde qui est le cadre de référence. Les entreprises qui développent des activités internationales créent une nouvelle dynamique qui permet de passer à la vitesse supérieure, que ce soit au niveau de la conception, du développement, de la production ou de la mise sur le marché des produits et services. De surcroît, il est de plus en plus difficile de réaliser seul l’ensemble de la chaîne de valeur. Des clusters spécifiques, liés à des segments d’activités particuliers et regroupant à la fois partenaires (fournisseurs) et concurrents, émergent de plus en plus souvent. S’insérer dans ces réseaux permet entre autres de bénéficier d’un vivier de talents, de coûts salariaux plus faibles et de stimuler l’innovation. Bref, l’entreprise qui veut optimiser son développement et sa croissance doit regarder au-delà des frontières et être attentive aux dimensions mondiales du business.

De leur côté, les chefs d’entreprise doivent saisir les opportunités là où elles se présentent. Le commerce international n’est plus une opportunité facultative pour bon nombre d’entreprises, mais une condition irréversible pour pouvoir se développer. Dans le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui, en constante mutation, les entreprises qui veulent survivre doivent sans cesse se réinventer. Leur devise doit être : ‘Don’t wait for a miracle, make one !’. 

Il n’est cependant pas évident de se tourner vers l’étranger. La route est semée d’embûches. Parmi celles-ci, on peut citer les formalités administratives, la gestion des risques, la gestion des ressources humaines, l’accès au financement, sans négliger les différences culturelles à peine objectivables. Chaque entreprise doit définir la stratégie qui lui convient le mieux : les exportations, des investissements directs à l’étranger, la collaboration avec des partenaires ... compte tenu de la distinction fondamentale entre les échanges internationaux de produits et de services. Dans cette brochure, des experts vous guident et répondent aux nombreuses questions que se pose une entreprise qui a des ambitions internationales.

Brochure entreprendre à l'international

Tout au long de la brochure, sept chefs d’entreprise témoignent de leur savoir-faire international et de leur expérience pratique du business international. Nous espérons qu’ils vous inspireront dans vos projets à l’étranger.