• BDO À NOUVEAU NUMÉRO 1 DANS LE CLASSEMENT THOMSON REUTERS M&A AU BENELUX

BDO À NOUVEAU NUMÉRO 1 DANS LE CLASSEMENT THOMSON REUTERS M&A AU BENELUX

31 janvier 2016

Une position qui est encore confirmée par l’International Deal Review d’Experian.

Pour la deuxième année d’affilée, le classement annuel de Thomson Reuters, l'une des principales références du conseil en investment banking et corporate finance, place BDO, en tant que conseiller financier, en tête du classement small & mid market M&A au Benelux, avec environ 80 transactions. Dans le même temps, BDO décroche une excellente cinquième place dans le segment small market et une sixième place dans le segment mid market à l’échelle européenne. Dans le monde entier, BDO a offert un accompagnement concernant plus de 800 transactions en 2015.  Aujourd’hui, Experian, forte de son expertise internationale sur le marché M&A, place BDO pour la première fois en tête du classement au Benelux et à la deuxième place en Europe.

Une fusion ou acquisition (M&A) est une démarche stratégique importante qui offre de nombreuses opportunités aux entreprises. Celles-ci n’hésitent pas à y avoir recours pour procéder à une expansion géographique, développer de nouvelles activités commerciales, attirer davantage de clients ou s’armer contre les concurrents, voire simplement les absorber.

En 2015, les acquisitions se sont à nouveau succédées. Et, au cours des prochaines années, de nombreuses entreprises changeront encore de propriétaire. Ces transactions ne se limitent certainement pas aux cessions familiales, loin s’en faut. 

Pour 2016 aussi, les perspectives restent pour le moment positives. L’argent est relativement bon marché en raison des faibles taux d’intérêt. Par ailleurs, le rapport récent d’Unizo consacré aux PME démontre que les PME sont prêtes à consacrer leur trésor de guerre à de nouveaux investissements. Cette étude révèle que la rentabilité des PME évolue dans la bonne direction et que leur solvabilité est même meilleure qu’avant la crise financière. Ces deux facteurs auront certainement une influence positive sur le marché des acquisitions, tant pour les acheteurs que pour les vendeurs. Malgré plusieurs incertitudes macro-économiques, cette tendance est confirmée par le baromètre global de BDO. Celui-ci conclut à une augmentation de 17,8 % du nombre d’entreprises qui envisagent une vente dans le secteur. Autrement dit, plus de 8000 entreprises dans le monde entier projettent une transaction à court terme. 

Chaque année, Thomson Reuters établit un classement des principaux opérateurs dans le domaine des M&A en fonction du nombre de transactions réalisées.

Ce classement opère une distinction entre les opérations « small caps », qui se limitent à 50 millions de dollars, et les transactions « medium caps », qui peuvent atteindre 500 millions de dollars.

Dans le monde entier, BDO a participé à la conclusion de plus de 800 transactions en 2015. Au niveau européen, BDO s’est hissée à la cinquième place dans le classement des small caps et la sixième dans le segment moyen du marché. Au Benelux, BDO conserve toutefois la première place, à la fois sur le mid market et dans les small caps avec environ 80 transactions.

Johan Vandenbroeck, Parner Corporate Finance, explique : « Le classement récent de Thomson Reuters démontre que nous conservons pour le Benelux une pole position sur le marché M&A des small & mid caps, pour la deuxième année d’affilée. Cette position est aujourd’hui confirmée aussi par Experian, qui nous attribue aujourd’hui la première place au Benelux. Preuve s’il en est que la démarche adoptée depuis la constitution du département Corporate Finance belge, il y a cinq ans déjà, porte ses fruits, Ce succès se traduit par une croissance annuelle moyenne de 15 % environ et le déploiement d’une équipe professionnelle d’une trentaine de personnes. Nous garantissons à nos clients, quelle que soit la taille de leur entreprise, un service efficace et proactif par l’intermédiaire de nos quatre gammes de services : Fusions & Acquisitions (M&A), Due Diligence (Transaction Services), Évaluation, Financing Advisory and Modelling. Outre les PME, un nombre croissant d’acteurs professionnels et de grandes entreprises belges et internationales nous confient ce type de missions délicates, attestant de notre excellente réputation sur le marché. »