• LES TRENDS GAZELLES AMBASSADRICES 2016 POUR LA PROVINCE DE NAMUR

LES TRENDS GAZELLES AMBASSADRICES 2016 POUR LA PROVINCE DE NAMUR

17 février 2016

La proclamation des entreprises les plus performantes dans la province de Namur s’est déroulée ce mecredi soir au Château de Namur à Namur en présence de nombreuses Trends Gazelles et d’entrepreneurs. Chaque année, Trends-Tendances sélectionne les nouvelles entreprises provinciales affichant la croissance la plus rapide. Les lauréats ou « Trends Gazelles Ambassadrices 2016 » sont les championnes de la croissance parmi 250 entreprises de la province de Namur. Elles sont réparties en 3 catégories : Vitax, petite entreprise, Prova-Mr Bricolage, moyenne entreprise, et NONET, grande entreprise. 

Trends Gazelles Ambassadrices – petite entreprise : Vitax

En moins de dix ans, la société gembloutoise de taxis Vitax s’est transformée en spécialiste de la navette et du transfert vers les aéroports et gares belges. Entre 2010 et 2014, Vitax a quasi septuplé son chiffre d’affaires, qui a grimpé de quelque 200.000 à près d’1,4 million d’euros. Il devrait encore singulièrement augmenter en 2015, d’autant que Vitax a renouvelé, en mars dernier, sa flotte qui s’élève à 26 véhicules – dont une vingtaine de Vito – permettant de transporter une à 8 personnes. 

« Nous n’avons jamais imaginé cette croissance, confie Céline Bastié, qui gère la société. Nous n’avons jamais ménagé nos efforts et avons accepté chaque course, qu’elle soit petite ou importante. Je pense que c’est notre disponibilité maximum et le service que nous offrons qui ont séduit de plus en plus de clients. De fil en aiguille, le bouche à oreille a joué et nous engrangeons chaque année de plus en plus de réservations. Aujourd’hui, nous transportons en moyenne entre 500 et 800 personnes par jour – ce qui représente quelque 200 navettes – avec des pointes pendant les périodes de vacances. » Derrière la croissance de Vitax se profile une organisation pointue qui permet à la PME de répondre efficacement aux demandes. Outre son siège gembloutois, Vitax dispose également d’un bureau à Bruxelles, qui gère le dispatching et le planning des chauffeurs. Si l’essentiel des activités concerne les navettes pour aéroports et gare, Vitax assure aussi des transferts pour les TEC et fournit des services en direct à des entreprises dans le cadre, par exemple, de déplacements lors de séminaires ou congrès.

Trends Gazelles Ambassadrices – moyenne entreprise : Prova-Mr Bricolage

Au rythme de quatre ouvertures annuelles ces cinq dernières années, la société Prova-Mr Bricolage a étoffé son réseau en Wallonie et doublé ses parts de marché. Sans bruit, l’enseigne Mr Bricolage a tissé depuis maintenant un peu plus de 15 ans sa toile sur le sud du pays, avec une accélération ces dernières années. En 2014, elle a affiché un CA de quelque 8,2 millions d’euros contre 5,4 en 2010. Si l’enseigne est d’origine française, elle est en Belgique bien ancrée dans le terroir. « Nous sommes d’abord des magasins de proximité, conviviaux et proches de nos clients, poursuit Reginald de Woot, CEO de Prova-Mr Bricolage. Le secteur du bricolage est un marché relativement stable et les crises ont finalement peu d’impact. D’autant que, durant ces périodes, les gens décident souvent d’effectuer eux-mêmes des travaux qu’ils auraient sans doute confiés à des professionnels. De plus, le bricolage est le seul loisir rentable au vu de la plus-value qu’il confère au bien immobilier. » Dans ce secteur, Prova a su tirer son épingle du jeu en axant sa stratégie de développement sur des commerces de proximité en propre ou de préférence franchisés en association avec la marque Mr Bricolage. Et la société namuroise n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Avec qui sait peut-être demain un développement au nord du pays.

Trends Gazelles Ambassadrices – grande entreprise : NONET

Spécialisée à l’origine dans l’entretien de voiries communales, Nonet a depuis lors élargi sa palette avec des activités complémentaires qui ont dopé sa croissance. Outre les travaux de voirie, Nonet est active dans les aménagements extérieurs, la pose et le raccordement de câbles et conduites, la réalisation de terrains de sports et de loisirs et la stabilisation des sols. « Le fait de disposer de cinq départements nous permet de toujours avoir du travail, ajoute Jean-Jacques Nonet, Propriétaire de Nonet. Quand une activité connaît un ralentissement, une autre prend le relais. » Et globalement, ces cinq dernières années ont souri à l’entreprise aujourd’hui implantée à Floreffe. Son chiffre d’affaires a quasi doublé en l’espace de 5 ans passant de quelque 11 à près de 20 millions d’euros. Afin de se différencier dans un secteur qui demeure globalement assez traditionnel, Nonet a misé sur l’innovation. « Nous réfléchissons en permanence à l’amélioration tant des produits que des techniques, confirme Emmanuel Nonet, Administrateur délégué de Nonet ».