• Les taxes sur l’énergie rendent
    la Belgique moins attrayante pour
    les entreprises étrangères

Les taxes sur l’énergie rendent la Belgique moins attrayante pour les entreprises étrangères

03 août 2018

Selon l’ « International Business Compass » de BDO, la Belgique ne figure plus dans le top 15 des pays les plus attrayants pour les entreprises

La Belgique perd quatre places dans le classement mondial des pays les plus attrayants pour s’installer en tant qu’entreprise. C’est ce qui ressort de l’ « International Business Compass » (IBC), une étude réalisée par le bureau de consultance BDO sur base annuelle dans 174 pays. Cette chute dans le classement peut s’expliquer par notre approche en matière d’énergie, l’élément clé de l’étude de cette année. Notre pays importe une grande quantité d’énergie et nous sommes les citoyens européens qui payons les taxes les plus importantes sur l’énergie, après les Danois et les Allemands. Cela ne nous empêche toutefois pas de rester dans le top 20.

Pour la septième année consécutive  BDO étudie l’environnement économique, politique et socioculturel de nombreux pays. Ces trois facteurs permettent de déterminer l’attractivité d’un pays pour les entreprises étrangères. Toutefois, l’énergie disponible au sein du pays et la manière dont les autorités nationales gèrent ce facteur joueront un rôle de plus en plus important durant les prochaines années lorsque les entreprises chercheront à s’installer dans un autre pays.

Si nous tenons compte de ces trois paramètres, la Belgique se situe à la dix-septième place au niveau mondial. La Suède, l’Islande et l’Autriche nous devançant désormais, nous perdons quatre places par rapport à l’année dernière.

La tête du classement mondial ne change pas. Ce sont Singapour et Hong Kong qui enregistrent les meilleurs résultats. La Suisse et les Pays-Bas sont les premiers pays européens dans le classement, occupant respectivement la troisième et la quatrième place, et l’Irlande, le Danemark, la Norvège, le Royaume-Uni, le Canada et l’Australie complètent le top 10. 

Taxe belge sur l’énergie : la troisième plus élevée en Europe 

Si nous prenons uniquement en compte le premier paramètre, à savoir le climat économique, la Belgique est le douzième pays le plus attrayant au monde pour s’installer en tant qu’entreprise. Au niveau politique (dix-huitième place) et au niveau socioculturel (vingt-et-unième place), nous obtenons toutefois de moins bons résultats.

Hans Wilmots, CEO de BDO Belgique, explique : « Sur le plan économique, la Belgique s’en sort très bien. Mais si nous nous attardons sur la manière dont nous gérons notre énergie, il est clair que nous avons encore du progrès à faire. Nous ne libéralisons pas suffisamment nos marchés de l’énergie, notre énergie est soumise à de lourdes taxes et notre consommation d’énergie par personne est élevée. Si nous parvenons à réduire nos frais en matière d’énergie et notre émission de CO2, nous ferons de la Belgique un pays plus attrayant pour les entreprises étrangères souhaitant s’installer dans un autre pays. » 

L’étude

L’International Business Compass 2018 de BDO est une étude réalisée en étroite collaboration avec le « Hamburg World Trade Institute » (HWWI). Dans le cadre de cette étude, 174 pays ont été analysés. L’édition 2018 se concentre sur l’énergie et sur l’approche adoptée par les différents pays à cet égard. L’indice général donne un rapide aperçu des opportunités de marché dans presque tous les pays du monde. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site internet pour comparer différents pays.

Intéressé(e) ?

Vous pouvez télécharger l’executive summary gratuitement sur www.bdo-ibc.de . Vous souhaitez comparer vos différents marchés ? Dans ce cas, demandez votre mot de passe personnel.