• BDO Belgique enregistre une croissance
    de 21% grâce à l’innovation

BDO Belgique enregistre une croissance de 21% grâce à l’innovation

07 mars 2019

BDO Belgique voit son chiffre d’affaires passer de 75 millions à 90,7 millions d’euros

Le chiffre d’affaires de BDO Belgique a augmenté de 21% en 2018 et s’élève à 90,7 millions d’euros. L’innovation et la digitalisation ont été les moteurs de cette croissance à deux chiffres. BDO Belgique fait ainsi deux fois mieux que le groupe au niveau mondial avec sa croissance de +10,7% (BDO Global).

Alors qu’en 2017, BDO Belgique bouclait l’année avec un chiffre d’affaires de 74,9 millions d’euros, l’entreprise a clôturé son dernier exercice financier sur un résultat de 90,7 millions d’euros. Chaque département a enregistré des chiffres en progression, mais c’est surtout le département Advisory qui s’est distingué. Le chiffre d’affaires de ce département, chargé de conseiller les entreprises en matière de digitalisation ou de cybersécurité, mais également dans le domaine du management d’intérim et dans le cadre de fusions et de rachats, a augmenté de quelque 83%. Une partie de la croissance du département Advisory résulte des rachats de Crossroad et [email protected], des acteurs innovants sur le marché.

 

« La Belgique est un excellent exemple de ce que nous voulons accomplir à l’échelle internationale. Advisory va nous permettre d’enregistrer une belle croissance en 2019 à travers le monde. Comme BDO Belgique, nous avons racheté différents acteurs innovants dans plusieurs pays pour compléter notre expertise et notre expérience. Le prochain exercice financier devrait le faire apparaitre clairement. »
Keith Farlinger, CEO de BDO Global

Exemple de croissance mondiale grâce à l’innovation

Bien que la Belgique soit l’un des plus petits pays du réseau international de BDO, les autres pays s’inspirent de la manière dont BDO Belgique a intégré l’innovation dans ses activités de consultance. Ainsi, les consultants de BDO ont développé une solution pour automatiser le suivi des déclarations fiscales. D’autres pays leur emboiteront le pas en 2019 et élargiront leur offre de services par le biais de l’innovation. BDO Belgique donne ainsi le ton à l’échelle internationale au sein du groupe BDO sur le plan de l’innovation.

« Bien que notre organisation ne constitue qu’une infime partie du réseau international, BDO Belgique s’est distingué et a reçu un prix fin 2018 parce que nous figurons parmi les 15 membres les plus innovants du réseau. Les autres pays membres du groupe BDO s’inspirent volontiers de la manière dont nous intégrons de nouvelles idées dans des activités de consultance plus classiques et de la façon dont nous les enrichissons avec des méthodes, des processus et des outils innovants. »
Hans Wilmots, CEO de BDO Belgique

Près de 750 ingénieurs humains

BDO n’a pas progressé uniquement en termes de chiffre d’affaires en 2018. Les bureaux belges comptent à ce jour près de 750 collaborateurs, soit 100 de plus que l’année dernière. BDO ne recrute plus uniquement des réviseurs, des juristes ou des fiscalistes, mais également des ingénieurs et des psychologues pour pouvoir se développer grâce à l’innovation.

« Le grand défi à relever pour 2020, c’est de pouvoir aligner l’expertise issue des activités plus traditionnelles et celle de nos techniciens. Autrement dit, la convergence entre les solutions classiques existantes et les applications technologiques poussées. Aujourd’hui, il nous est parfois difficile d’imaginer jusqu’où la technologie pourra nous aider et aider nos clients. Mais une chose est sûre : nos activités devraient doubler sur le plan des nouvelles technologies d’ici les deux à trois années à venir. Nous allons devenir les conseillers du futur. »
Hans Wilmots