En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Veuillez lire notre PRIVACY POLICY pour en savoir plus et gérer ces paramètres.
  • BDO investit dans une équipe de stratèges douaniers

    Nous préparons 35.000 entreprises belges à l'impact numérique
    de la nouvelle législation douanière européenne

BDO investit dans une équipe de stratèges douaniers

15 octobre 2019

L'Europe numérise sa législation douanière. À partir de 2020, les entreprises devront déjà s'adapter à certaines obligations de ce nouveau Code des Douanes de l’Union (CDU). Mais pour plus de 35.000 entreprises en Belgique, cela semble surtout perturber les processus logistiques et même la stratégie commerciale. C'est pourquoi BDO a investi dans une équipe de stratèges douaniers. Cette dernière aide les entreprises à se conformer à toutes les obligations légales, mais elle examine également comment ces sociétés peuvent augmenter leurs bénéfices d'exploitation grâce à la nouvelle législation douanière.

En 2016, l'Europe a lancé une nouvelle législation douanière, l'Union Customs Code (UCC), qui modernise et numérise les procédures douanières : déclarations en douane électroniques, tarifs douaniers adaptés et nouvelles règles. Les changements technologiques et les défis qui coïncident avec cette législation n'ont jamais été aussi importants pour les entreprises belges au cours des 25 dernières années. Pourtant, ces sociétés se préoccupent à peine de la réforme requise par la loi. Non seulement cette attitude hypothèque l'ensemble de leur logistique et de leur chaîne d'approvisionnement, mais elle leur fait également rater l'occasion de renforcer leur position sur le marché international.   

« Presque aucune entreprise en Belgique ne sait exactement comment l'arrivée du Code des douanes de l'Union va modifier le marché et ses propres processus. Ce qui est certain, c'est que la numérisation forcée obligera le gouvernement et nos entreprises à investir dans les 3 prochaines années afin de respecter l'échéance de fin 2020/2023. Sinon, d’un jour à l’autre, ils ne pourront plus importer ni exporter des marchandises. »

Stefaan Amling, Partner Customs Strategy & Customs Transition Strategy chez BDO Belgique

Les stratèges douaniers de BDO étaient au cœur d'un nouveau paysage douanier

La numérisation de l'UCC va très loin. C'est pourquoi il est préférable pour les entreprises d'élaborer une stratégie globale pour leurs activités douanières au cours de l'année à venir. Afin d'aider les entreprises belges dans ce processus de changement, BDO a ajouté une équipe de stratèges douaniers à ses activités de conseil. Au cours des dix dernières années, ils ont guidé la Commission européenne dans la rédaction de la nouvelle loi et aidé à définir la stratégie des processus de changement pour les États membres et les entreprises européennes.

« Notre équipe de stratèges douaniers a travaillé intensivement au sein de la Commission européenne au cours des 10 dernières années pour formaliser cette nouvelle loi. Nous savons mieux que quiconque ce qui change et quels systèmes informatiques la Commission européenne utilise pour mettre ses données à disposition. Cela signifie que nous pouvons aider les entreprises belges à transposer la loi douanière européenne à leur avantage. Pensez à la manière dont elles peuvent aligner leurs processus sur les réglementations européennes normalisées, ou leurs logiciels sur les bases de données des États membres et de la Commission européenne. »

Stefaan Amling

Vendre des produits jusqu'à un quart moins cher grâce à une stratégie douanière intelligente

Le problème pour les entreprises belges aujourd'hui est que tout ce qui a trait aux douanes est fragmenté au sein des entreprises. De plus, de nombreux processus sont encore effectués manuellement et sur papier. Par conséquent, les entreprises ne savent pas exactement combien d'euros elles paient en taxes à l'importation et à l'exportation ou à quel hauteur elles doivent mettre le prix du marché de leur produit dans un certain pays pour réaliser un profit. La nouvelle législation douanière européenne, avec sa numérisation obligatoire et les nouvelles technologies, est l'occasion de tout définir et de prendre les bonnes décisions stratégiques.

« Le potentiel d'une stratégie douanière intelligente n'apparaît clairement que lorsque les entreprises voient exactement combien d'euros sont dépensés dans l'ensemble de leurs activités douanières et qu’elles combinent cela avec les opportunités offertes par le CDU. Des exemples pratiques montrent que, dans certaines situations, les entreprises peuvent offrir leurs produits jusqu'à 25 % moins chers au consommateur, sans coûts supplémentaires ou manque à gagner. »

Stefaan Amling

L'équipe de stratèges douaniers de BDO se compose actuellement de 4 experts, mais 2 personnes supplémentaires devraient rejoindre l'équipe d'ici peu.