• Le Parlement britannique a rejeté l’accord sur le Brexit

Le Parlement britannique a rejeté l’accord sur le Brexit

16 janvier 2019

Vous l’avez peut-être déjà lu dans la presse : l’accord sur le Brexit préparé par la Première ministre britannique Theresa May et les autres États membres de l’UE n’a pas obtenu le soutien du Parlement britannique. La situation est donc actuellement très incertaine. Les scénarios les plus divers, allant de l’organisation d’un nouveau référendum concernant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne à la concrétisation d’un « Brexit dur », sont possibles.

Les autorités belges travaillent entre-temps à une loi d’urgence en cas de Brexit dur. Cette loi a pour objectifs, d’une part, de prendre les mesures nécessaires afin de maintenir les trafics aérien, ferroviaire et portuaire ainsi que la sécurité alimentaire, et d’autre part, de préserver les règles relatives aux droits des Belges au Royaume-Uni ainsi qu’à l’accès au territoire britannique. Les entreprises établies en Belgique craignent en effet d’être soumises à des droits de douane, des contrôles et autres entraves au commerce. Quant aux particuliers, ils ne pourront plus invoquer la libre circulation des personnes et des travailleurs, ce qui pourrait avoir un impact sur leurs droits en cas de séjour, d’embauche ou de pension au Royaume-Uni.

Plus d’infos :

Comment se préparer à un éventuel « no deal Brexit » ?

 

Contact

Contact

Nos experts du département Tax & Legal sont à votre disposition pour traiter avec vous des démarches à entreprendre afin de maintenir la bonne santé financière de votre entreprise, en vous adaptant aux nouvelles dispositions fiscales et juridiques qui seront applicables dès la sortie du Royaume-Uni de l’UE: