• Data governance

Data governance

Le big data et ses « analytics » sont en plein essor et constituent déjà l'un des principaux moteurs d'innovation dans les services financiers. Un facteur de changement au moins aussi important que les exigences croissantes en matière de conformité. La question à vous poser n’est pas « Sur quelle mine d'or de données ma banque/compagnie d'assurances se trouve-t-elle ? », mais bien « Quelle quantité de données en ai-je déjà extrait ? » Jusqu’où allez-vous dans l’analyse des données de clients ? Plus important encore, à quel point anticipez-vous les besoins du client afin de l’approcher de la bonne manière ?

Les données et autres algorithmes sont inextricablement liés à l'amélioration des processus, au renouvellement organisationnel et à l'innovation dans le secteur financier. Le plus grand défi : créer un lien entre les données et des services ciblés. Car quiconque exploite intelligemment des données disponibles travaillera plus efficacement, gagnera en productivité, pourra attirer de nouveaux clients et mieux aider les clients existants. C’est l’essence même de votre travail, non ?

Sécurité, protection et confidentialité

Quand on parle de données, qui dit plus d’opportunités dit aussi plus de cyberrisques. Toute médaille a bel et bien son revers. La cybersécurité est essentielle, à l’instar de la protection des données. Il est important de prendre les bonnes décisions et de fixer des priorités. Dans la pratique, cela signifie travailler conformément au RGPD, identifier clairement les joyaux de la Couronne et mettre en évidence les vulnérabilités. Pour le dire avec un peu plus de légèreté : « Quand on laisse la porte d’entrée ouverte, il ne faut pas s’étonner si l’on se fait cambrioler. »

Pages liées